Nouvelles technologies, Jeux vidéo, Cinéma, Blu-ray…
Logo horizontal

Prince of Persia Revelations | Test PSP

Prince of Persia sur PSP, l'idée paraissait assez logique après le succès recueilli par le Prince sur consoles de salons. Restait à savoir sous quelle forme allait se présenter cette version nomade, dont les fans attendaient davantage une aventure inédite qu'une sorte de remake d'un des opus de la trilogie existante. Et c'est pourtant la deuxième option qui a été choisie par les studios d'Ubisoft Montréal avec plus précisément le choix de L'Âme du Guerrier comme trame de base. Simple adaptation sans réel intérêt ou version portable surprenante ?

L'Âme du Prince de Perse

Pourquoi choisir le deuxième opus comme trame de lancement sur PSP? Sans doute parce qu'il permet ainsi aux joueurs retardataires de goûter à ce deuxième opus à l'heure où Les Deux Royaumes s'est imposer comme soft suprême de la série. Mais la volonté de toucher les fans en intégrant des niveaux inédits dans le jeu est également de mise et il y a forte chance à parier que cela fonctionne.
Prince Of Percia Screen
Les sables du temps ont été libéré, la créature maléfique qu'est le Dahaka devient ainsi votre plus grande menace et n'attend que le moment propice pour vous tuer. Psychologiquement torturé, c'est un Prince des plus sombres que nous retrouvons dans cet opus. Son objectif ? Retrouver l'Impératrice du Temps et la tuer afin de mettre définitivement fin au cauchemar. Entre le présent et le passé, le bien et le mal, le Prince va devoir braver bien des épreuves pour enfin connaître une vie paisible.

Tout comme son homologue version consoles de salons, Prince of Persia Revelations met en scène un Prince meurtri, rongé par le mal et pourtant soutenu par le bien. Plus qu'un combat contre des forces ennemies obscures, c'est contre lui-même qu'il va livrer la plus grande des batailles. Sables du temps, obstacles à franchir et combats acharnés, ce Revelations ne trahit en rien le coté sombre et si plaisant de L'Âme du Guerrier.

Une vraie révélation?

Si l'ambiance générale du soft est retransmise à merveille dans cette version portative, Prince of Persia Revelations offre en plus quelques nouveautés que les fans se délecteront de découvrir. Mais ces ajouts se limitent à des allonges de niveaux, permettant ainsi d'augmenter une durée de vie qui était déjà conséquente. On apprécie tout de même de parcourir ces niveaux inédits que, encore une fois, seuls les fans pourront pleinement appréciés.

Reste à présent à apprécier le travail effectué par Ubi Montréal pour adapter les aventures du Prince sur PSP. Niveau gameplay, même si le stick de la nomade de Sony ne rend pas toujours les tâches faciles à effectuer, et je pense principalement aux phases d'acrobaties, l'impression générale qui ressort de la maniabilité du soft est plutôt agréable. Les combats sont menés de façon très diversifiée, on enchaîne les combos aisément conduisant ainsi à une progression intéressante et pas trop linéaire.

Sur le plan graphique, la satisfaction est encore au rendez-vous. Cette petite sœur de L'Âme du Guerrier n'a rien à envier à son aînée et propose une ambiance graphique des plus immersives. Certes on notera des niveaux moins détaillés ainsi qu'un contraste peut être un peu trop présent mais l'on excuse facilement ces défauts qui ne viennent en rien gâcher notre plaisir.

Un Prince au régime

Le Prince réussit certes jusque là à nous charmer, mais force est de constater que des éléments plutôt désagréables viennent entacher ce beau tableau. Commençons par le plus déplorable, j'ai nommé les bugs. Si le niveau graphique est bon, la réalisation technique est malheureusement des plus moyennes. Les chutes de frame-rate nous suivent tout au long des aventures, se faisant plus ou moins fréquentes et en arrivent même à être sérieusement agaçantes. Qu'il y a t-il de plus désagréables que de retrouver des saccades en plein combat ? Il en est de même pour les temps de chargements qui interviennent quelques fois en plein combat ou encore qui, entre deux niveaux, s'avèrent bien trop longs.

Autre élément regrettable : les bugs de sons. Si la bande sonore du soft fait place à des morceaux de métal fracassant, traduisant une certaine évolution de mentalité depuis Les Sables du Temps, cette dernière peut s'arrêter soudainement et ce, en plein jeu et pour une durée déterminée. Plutôt étrange, à tel point que cela peut casser complètement le rythme des combats.

Conclusion

Malgré une réalisation technique qui pêche par ses trop nombreux bugs, Prince of Persia Revelations s'avère être une bonne adaptation PSP. Le gameplay reste très abordable avec cependant un stick analogique capricieux, et les graphismes retransmettent à merveille l'ambiance sombre qui entoure le Prince de Perse. Reste que les fans hésiteront peut être à retrouver une aventure déjà vécue alors que pour les autres, l'expérience est incontestablement à vivre.

Génération v2


Facebook Twitter Google

Joues pour de vrai


Logo ICI

Ca c'est un site qui permet de gagner de l'argent à Fifa, PES, COD, TitanFall et même SC2.

Enjoy.