Nouvelles technologies, Jeux vidéo, Cinéma, Blu-ray…
Logo horizontal

Test Daxter - PSP

Sorte de croisement génétique entre une belette et une loutre, la beloutre la plus connue de l’histoire du jeu vidéo revient sur le devant de la scène et sur PSP. Habituellement compagnon de Jak sur PS2, Daxter se présente ici dans une aventure solo se situant entre les deux premiers opus de Jak & Daxter parus sur la PS2. Un personnage décalé dans un univers tout aussi improbable et loufoque, voici le menu de ce soft dont les fans sont nombreux à en attendre la sortie. Pari réussi pour Daxter ou Jak est-il si indispensable que ça ?

Vert vole Vole toujours Eau

Petit et prétentieux

Jak et Daxter font parti de ces duos de personnages qui se complètent à merveille, de part des attitudes totalement opposées mais dont la combinaison offre un cocktail réussi de divertissement. Le premier, Jak, est un bonhomme courageux, au service des autres et d’un sérieux à toute épreuve. Le second, Daxter, est un animal déjanté, à l’humour poussé à l’extrême et dont les répliques font partie des plus cultes dans le monde du jeu vidéo. Dans ce soft, seul Daxter sera présent pour la simple et bonne raison suivante : cet opus PSP se situe entre les deux premiers volets PS2 et donc prend place durant les deux années où Jak est emprisonné dans la prison d‘Abri Ville. Qu’a donc fait Daxter pendant tout ce temps ? Comment a-t-il libéré son ami ? Tout commence par un vieillard qui vient trouver Daxter, ce dernier se mettant (honteusement) en spectacle dans un bar de la ville. Devant l’invasion d’insectes robotisés dans les moindres recoins de la ville, le vieil homme propose un job de désinsectiseur à notre ami qui s’empresse de l’accepté. Job qui l’amènera, bien plus tard, à se rendre dans les locaux de la prison où Jak est enfermé... Vous en dire plus sur le scénario de Daxter serait sabordé votre surprise et donc, il ne tient plus qu’à vous de découvrir le déroulement complet du jeu.

C’est à travers un grand nombre de niveaux que vous aurez à diriger notre beloutre, sachant que le plupart sont uniquement consacrés à la plate forme alors que certains vous mettrons également au contrôle de véhicules. Une durée de vie des plus honnêtes prolongée par la quête des très nombreux orbes, sorte d’oeuf de pâques, et autres petit bonus en toute genre. Le soft est donc résolument axé plate-forme et offre des niveaux parfaitement adaptés au genre et très plaisant dans leur forme. De plus, notre beloutre est équipée d’une tapette électrique et d’un diffuseur de spray anti-insectes, diffuseur qui se transforme à l’occasion en un redoutable chalumeau ou encore en petit fusée permettant de volé un laps de temps assez court des les airs. La lutte contre les différents ennemis est bien présente et offrira son lot d’action, notamment avec les boss de jeu. Un aéroglisseur et un scooter assez moderne sont des exemples de véhicules que vous serez amenés à conduire, des phases de jeu qui entre coupe les phases de plate forme et qui permet de varier le tout. Tout comme les rêves de notre Daxter, à débloquer, qui se transformeront en petits jeux tous plus délirants les uns que les autres car se présentant comme parodie de grands films que sont Matrix, Le Seigneur Des anneaux ou encore Braveheart. L’humour du personnage qu’est Daxter est donc plus que jamais mis en avant dans ce soft. Bref un contenu plus que satisfaisant réunis pour faire de ce Daxter un excellent jeu de plate forme comme nous étions en droit de l’attendre et se consolidant en plus grâce à de multiples variations. Le ton est donné, l’ambiance comblera les fans de la première heure alors que les autres découvriront un univers attractif.

Quelle Daxterité !

Si l’on est déjà rassuré au niveau de ce qui constitue la forme du jeu, qu’en est-il du fond, c’est à dire de la réalisation dudit soft ? Là encore le constat n’est que des plus positif. Si le soft est donc axé plate forme, la jouabilité s’y prête à merveille. Recueillir des objets pour débloquer des bonus, se rendre à des endroits périlleux pour déverrouiller des portes, affronter des boss... tout est fait pour plonger le joueur dans l’univers du soft. Le gameplay est des plus intuitifs et il sera aisé, seulement au bout de quelques instants de jeu, de faire grimper notre beloutre le long d’une rambarde, de sauter d’un endroit à un autre ou mieux encore, de voler dans des endroits d’un premier abord inaccessible. Bref on se déplace aisément dans les différents mondes et on y prend plaisir, là est le plus important. Il en est de même pour les véhicules dont le contrôle est tout aussi aisé. Quant aux mini jeux, ils se présentent sous la forme d’un QTE (Quick Time Event) qui consiste, pour rappel, à appuyer en temps voulu sur l’un des boutons de votre PSP.

Seulement tout n’est pas rose dans ce gameplay car si la prise en main se fait rapidement, on se rend tout aussi vite compte d’un problème récurrent : la caméra. Capricieuse, elle est souvent la cause d’un manque de précisions flagrant dans nos actions et ainsi elle gêne bien trop souvent notre progression. Ceci ne serait qu’un détail si ledit problème ne se répétait pas si souvent mais force est de constater que cette fichue caméra devient un défaut majeure du soft, dommage. Daxter se dote également de phases de jeu des plus plaisantes comme, par exemple, la balade sur le toit de métros en marche et qui mettront à rude épreuve votre adresse et votre dextérité. Autre point désobligeant, la répétitivité des actions. Certes les véhicules et autres mini jeux permettent de varier le tout mais si l’on prend en compte uniquement les phases de plate forme, le schéma est identique : on avance, on se bat contre les Metal Bugs, on collecte les Orbes et basta ! Dans le même sens, on aurait aimé davantage de combos avec les armes de notre ami mais cependant, cette remarque n’est en tout point gênante tant le soft est si agréable dans son ensemble.

Nuit points jaunes Ville couloir

Mignon, drôle et malicieux

Donnons le ton tout de suite : Daxter est sans contexte l’un des plus beau jeu PSP. Abri Ville, tout comme le reste des décors qui composent ce soft, n’a rien à envier aux opus PS2 tant le soin apporté sur le plan esthétique est remarquable. Une preuve que la nomade de Sony est capable de grande chose si elle est parfaitement exploitée. Les développeurs de Sony Computer Entertainment le démontre avec des niveaux à coupés le souffle comme en témoignent le très beau monde se déroulant avec l’aéroglisseur ou encore le décor lugubre de la prison d’Abri Ville. D’un autre coté, on retombe quelque fois dans le plutôt sobre avec des niveaux trop simplistes. Fort heureusement ils ne font pas dans la majorité et la qualité des mouvements de Daxter ou encore des autres protagonistes secondaires nous font rapidement oublier ce petit désagrément. La fluidité n’est malheureusement pas toujours de mise car, en raison d’un très grand nombre d’éléments affichés à l’écran, les chutes de frame rate trouvent trop souvent leur place. Cependant l’univers si coloré et si agréable de Daxter nous fait passer outre ces défauts que l’on se doit tout de même de notifier.

Autre point important pour le soft, l’ambiance sonore. Les musiques, les bruitages, les voix... la réussite est une nouvelle fois au rendez-vous. Alors que les pistes sonores collent parfaitement à l’ambiance et à l’intensité du jeu, les voix elles retransmettent à merveille l’humour constant qui empreigne le soft. Du coté du multijoueur, Daxter offre une possibilité Wifi où vous pourrez vous affrontez à plusieurs en Wifi, à condition d’avoir débloquer les bonus nécessaires dans l’aventure solo. Et enfin, pour finir en beauté, notons que les sauvegardes PSP de ce Daxter pourront servir à débloquer de nouveaux véhicules pour Jak X alors que ce dernier permettra d’obtenir du contenu exclusif pour Daxter.

Au final c'est que du bon

On a beau chercher les défauts du soft, force est de constater que Daxter est incontestablement un hit sur PSP, pour peu que l‘on soit déjà fan de la série ou que l‘on apprécie tout simplement les jeux de plate forme. La réalisation atteint presque la perfection, seule la caméra et les chutes de frame rate viennent entacher ce beau tableau. S’il est certain que le jeu est incontournable pour les connaisseurs de l’univers de Jak & Daxter, les autres joueurs découvriront un soft à la réalisation soignée, à l’ambiance accrocheuse le tout avec une durée de vie des plus correctes. On en redemande !

Génération v2


Facebook Twitter Google

Joues pour de vrai


Logo ICI

Ca c'est un site qui permet de gagner de l'argent à Fifa, PES, COD, TitanFall et même SC2.

Enjoy.