Nouvelles technologies, Jeux vidéo, Cinéma, Blu-ray…
Logo horizontal

Final Fantasy IX



Logo FF9 Deux ans après FF VIII, ce nouveau volet, qui sera aussi le dernier de la PlayStation première du nom, réalise une sorte de retour en arrière. Les personnages sont jeunes, les décors très colorés et le tout donne un aspect très enfantin. Mais que les plus âgés d’entre-nous ne se méprennent pas, cet aspect graphique bercé par un côté d’innocence et de puérilité ne fait que cacher un scénario des plus matures qui aborde des sujets adultes comme la mort, les relations familiales, l’oubli et bien entendu tout un panel d’autres sentiments. Une histoire à partager avec Djidane, Grenat et Bibi pour ne citer qu’eux. En plus de reprendre un système de jeu de cartes nommé pour l’occasion le Tetra Master, le titre propose un scénario principal mettant en scène les célèbres mages noirs, des relations difficiles entre Grenat et sa mère, la Reine Branet, etc. Le tout est rallongé par de nombreuses sous quêtes et ravira tous les fans de la série. Du moins s’ils arrivent à se faire au gameplay qui, sans être mauvais, est parfois contraignant. Les combats manquent de dynamisme malgré le système de l’ATB et les différents ajouts tels que l’ATE (Active Time Event) permettant de vivre des événements qui tiennent place en d’autres lieux et d’autres moments, ainsi qu'un tout nouveau système de limites pas forcément au point. Malgré tout, le titre est vraiment bon et reste encore des plus enchanteurs. Un véritable bijou graphique qui montrera une dernière fois que la PlayStation en avait dans les transistors.

Next > Final Fantasy X
Sommaire du dossier spécial FF

Génération v2


Facebook Twitter Google

Joues pour de vrai


Logo ICI

Ca c'est un site qui permet de gagner de l'argent à Fifa, PES, COD, TitanFall et même SC2.

Enjoy.