Nouvelles technologies, Jeux vidéo, Cinéma, Blu-ray…
Logo horizontal

Final Fantasy Origins

Deuxième compilation de jeux Squaresoft à voir le jour en Europe le 13 mars 2003. Elle regroupe les deux premiers opus de la série : Final Fantasy I et Final Fantasy II.

Logo FF1

Final Fantasy

Portage du jeu original développé par Squaresoft en 1987, cette version PS profite de graphismes plus colorés et plus détaillés, une meilleure résolution, une bande sonore revue à la hausse, de magnifiques cinématiques, d’artworks et autres bonus en tous genres, mais elle s’offre surtout le luxe d’un mode facile. En effet, le premier jeu de la série sorti pour la première fois sur NES était véritablement difficile. Ce nouveau mode de difficulté permettait aux joueurs moins confirmés de profiter du tout premier chef d’œuvre de la firme. Ce qui offrit à tous la possibilité de retrouver tous les fondements de la saga : des combats au tour par tour, une durée de vie rallongée par des sous quêtes et le bien connu système de level-up. Tout un programme auquel se rajoute la possibilité d’intégrer quatre personnages ayant chacun sa propre classe dans son équipe (Guerrier, Mage noir ou blanc, Moine, etc.) sur les six disponibles. Il faut alors contrôler les quatre Guerriers de la Lumière porteurs des quatre cristaux pour débarrasser le monde des ténèbres...

Logo FF2

Final Fantasy II

Ce portage du jeu original sorti en 1988 profite des mêmes améliorations que le premier opus pour proposer une expérience des plus agréables sur la PlayStation. Les personnages du jeu ont enfin leur histoire propre. Une nouveauté de taille qui permet d’introduire un scénario mettant en scène quatre jeunes orphelins, Maria, Firion, Léon et Guy, qui s’insurgent contre l’Empereur Palmécia. C’est dans ce deuxième opus que les amateurs de la série découvriront notamment Cid, un des intervenants extérieurs venus aider nos jeunes héros. Bien que reprenant l’essentiel du gameplay du premier opus, ce FF2 propose tout de même son lot de nouveautés. Notons principalement que le système de level-up est bien plus aléatoire et ne repose pas sur un système d’xp (points d’expérience). L’expression populaire « ce qui ne vous tue pas vous rend plus fort » prend alors tout son sens. En effet, plus on utilise un personnage et plus l'une de ses capacités est mise à contribution, plus il fortifiera cette capacité. Ce qui obligeait de gérer toute son équipe en ne laissant jamais ses personnages dits « faibles » de côté. Un aspect tactique renforcé par la toute première apparition du Chocobo. Cet animal jaune ressemblant à un gros poussin permettait d’éviter de nombreux combats secondaires tout en se déplacement rapidement sur la carte du monde. Un véritable bonheur qui marquera tous les fans de la saga.

Les rééditions sur PSP

Pour fêter les 20 ans de la série, Square Enix a décidé de ressortir les deux premiers volets sur PlayStation Portable. Ainsi Final Fantasy I : Anniversary et Final Fantasy II : Anniversary font rêver les joueurs nomades depuis le 19 avril 2007 au Japon. Les deux opus proposent leur petit lot de nouveautés avec notamment des donjons inédits pour prolonger l’aventure. Aucune date de sortie européenne n’a encore été dévoilée. Finissons enfin avec un petit aparté sur Final Fantasy III. Aussi étrange que cela puisse être, FF III n’a jamais eu de réadaptation sur une console de Sony. Sorti en 1990 sur NES, il ne reverra le jour que sur Nintendo DS en 2006.

Next > Final Fantasy Anthology
Sommaire du dossier spécial FF

Génération v2


Facebook Twitter Google

Joues pour de vrai


Logo ICI

Ca c'est un site qui permet de gagner de l'argent à Fifa, PES, COD, TitanFall et même SC2.

Enjoy.